Livre

Au cœur du risque. L’INERIS, 15 ans d’expertise
Michèle Chouchan
Albin Michel, 2005

Avec cet ouvrage, l’INERIS (Institut national de l’environnement industriel et des risques, fait le point sur les quinze premières années  de son activité. Même si son histoire est beaucoup plus longue.

 

Les origines de l’INERIS remontent en effet à la création par les Charbonnages de France en 1907, après la terrible catastrophe de Courrières des premiers laboratoires de recherche sur la mine et ses dangers. Avec la nationalisation des Houillères en 1946, ces labos sont réorganisés dans le cadre du Centre d’Etudes et des recherches de Charbonnages de France (CERCHAR) dont la première préoccupation est « la sécurité des travailleurs » du charbon.

 

A partir des années 1960, le CERCHAR met ses compétences et ses connaissances, notamment en matière d’explosions de gaz et de poussières, au service d’autres secteurs industriels. Durant les années soixante-dix, le CERCHAR s’implique dans la chimie, la qualité de l’eau ou de l’air. Des liens se nouent alors avec l’Institut national de recherche chimique appliquée (IRCHA), créé par l’Etat dans les années 50 et spécialisé dans l’écotoxicologie.

 

A la fin des années 1980, alors que les questions d’environnement, d’hygiène et de sécurité industrielles prennent toujours plus d’importance, la décision est prise par les pouvoirs publics de rapprocher le CERCHAS et l’IRCHA afin de créer un grand centre de dimension nationale, dédié à l’environnement et aux risques industriels : l’INERIS voit le jour en 1990.

 

Le nouvel organisme public connaît un démarrage difficile, confronté tout à la fois à des questions d’identité, de définition de ses programmes, et de contraintes budgétaires. Néanmoins, à la fin des années 90, la montée en puissance du ministère de l’Environnement permet à l’INERIS de donner enfin sa mesure en matière de santé publique et d’environnement.

 

Ses domaines d’intervention s’articulent autour de cinq grandes missions : les risques chroniques, les risques accidentels, les risques du sol et du sous-sol, le conseil en management de risques, la certification. Il est intervenu en particulier sur tous les grands accidents industriels de ces dernières années : naufrage de l’Erika, explosion de l’usine AZF à Toulouse, incendie dans le tunnel du Mont-Blanc…

 

Au travers de l’histoire de l’INERIS, <i>Au cœur du risque</i> met en perspective l’évolution de la perception du risque et de la conscience environnementale en France, de la gestion des catastrophes à la naissance du principe de précaution. Une occasion pour se familiariser avec des notions parfois complexes présentées ici avec clarté et précision, à l’heure où l’« économie verte » et le développement durable sont devenus des nécessités de premier plan.



CONTACT

(33) 1 60 75 85 61
51, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny
91450 Soisy-sur-Seine
felixtorres@public-histoire.com


BHInternet - 2019